LIRE CECILE

 

Année de production : 2013

Durée : 13:25 min

Réalisation et montage K Zibaut

 

 

Plongée dans le texte, j’en suis ressortie avec un désir d’incarner ce mouvement,  ce cycle de la maladie à la guérison. Avec le besoin de ramener de ce voyage le trophée final : Cécile vivante, Cécile guérie. Mon exigence : être au plus proche de ses mots, de sa chair.

En pénétrant son récit, les traits se sont imposés. Sans rien dire. De simples traits calligraphiques, crayon, encre, nerveux, ont jaillit de la lecture.  Comme un passage. Le squelette du travail à offrir. J’ai dessiné pour sortir de moi, l’écho, là ou « ça tape ». Puis j’ai filmé pour délivrer  l’histoire qui était venue m'habiter.

Car après les traits de fusain, l’image photographique vient  se construire. Matière. Puis se met en mouvement. Recréant la boucle. 

« Lire Cécile » est une image mobile, une trace, évanescente mais bien présente.

 

 

 

LEUR MONDE A EUX

 

Année de production : 2013

Durée : 2:30 min

Réalisation et montage K Zibaut / Musique Frédéric Alvernhe

 

Dans ce film, la parole est à Nais et à Paul Erwan, les enfants de Cécile. Ils sont les maitres du jeu. La maladie de Cécile, c’est aussi une part de leur vie. Une tranche de deux ans de vie. Ils disent comment ils ont vécu, surmonté, compris cette traversée, ensemble. Et donnent à voir ce qui pour eux a été important, unique : leur monde à eux.




www.manakacha.com
www.s-k-i-n.fr

From the back

nothing has changed

A human and artistic adventure with Cécile Reboul Cleach

 

 

I met Cécile on Monday, June 6th 2011. She had a profound desire to transform the ordeal she had gone through – breast cancer – and to talk about it.

 

I took her request as a demand for transformation. To transform this painful present of hers that I could sense without understanding how deeply it ran. To transform it so it could leave her and make space for a future.

Our work is a story in itself, a voyage to which we are inviting anyone who wants to jump on board. A trace we created together, knitting inside outside, under over, from her to me, from me to her. Today, skin links us. Our co-creation within the SKIN project bears a name which brings us together and is very much like us: FROM THE BACK NOTHING HAS CHANGED. I started from the positive, just as one takes a big gulp of air before diving into the sea. So as to swim in apnea peacefully.

FROM THE BACK NOTHING HAS CHANGED. Meanwhile, two years of friendship have happened, a whole story and beyond – everything that has become of the SKIN project, with all these bubbles of creation floating away.

In October 2013, I curated the Parisian edition of SKIN.

C'est ici que ça commence

 

Année de production : 2013

Durée : 10 min

 

Cécile avait besoin d’être en confiance, apprivoisée. Je cherchais quelle forme donner à son désir si fort de renaissance. Comment le faire partager. Quelle forme donner, oui, c’était là, le point crucial. J’ai branché ma caméra et je l’ai écouté. Et un soir, je suis rentrée chez moi avec sa voix et dans une pochette sa vie en images : ses photos de famille. Là était Cécile avant et pendant la maladie, à l’hôpital, chez elle en famille. Tout était dans cette voix et dans ces images. Les miennes étaient encore inutiles. L’histoire à partager était là. J’ai d’abord écrit avec ses images, composant de longues bandes photos-chapitres. Coupant collant fusionnant cette mémoire. La voix de Cécile s’est posée sur la POM crée avec ces bandes images. Ce film donne la clé de la création de l’association SKIN, qui a été pour Cécile le prolongement de notre travail de création. Elle en est la présidente.

Réalisation et montage K Zibaut / source : archives photographiques Cécile R.Cleach / voix: interview C R C - Musique Light On, Ardan Bel

© Karine Zibaut

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic